S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Archives par mois


 Week-End de prospection herpétologique (Amphibiens et Reptiles)

Un week-end proposé par le CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir

 Vous êtes intéressés par un Week End de prospection Amphibiens et Reptiles ?

 
(Cliquer sur le programme pour agrandissement)

Inscription auprès de Morgane SINEAU Chargée de mission Eau et Biodiversité
adresse mail : msineau.cpie72@ouvaton.org
Tel.: 02 43 45 83 38

***   ***

CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir

Partenariat
 

 


Mots-clés : ,

 LPO : 5e édition du comptage national des oiseaux des jardins les 28 et 29 janvier 2017

Le message de Bruno CLEP

Message du 22/01/17 16:19
De : "Bruno Clep" <bruno.clep@wanadoo.fr>
A : "Pierre Sternbrger" <pierre-sternberger@orange.fr>
Objet : Article LPO 



5e édition du comptage national des oiseaux des jardins
les 28 et 29 janvier 2017

D’année en année, force est de constater que les oiseaux se font rares dans les jardins. C’est dire l’importance de ce cinquième comptage national des oiseaux des jardins organisé par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle le weekend des 28 et 29 janvier 2017. Curieux et soucieux de nature, vouspouvez ainsi participer concrètement, une heure durant, à une meilleure connaissance de cet inquiétant phénomène de raréfaction. Pour que nos oiseaux familiers restent… familiers !

Parmi les 49 espèces nicheuses auxquelles s’intéresse l’observatoire, huit sont aujourd’hui menacées de disparition en France (soit 16% des espèces suivies par l’observatoire), à l’instar du Moineau friquet classé « en danger » et du Bouvreuil classé « vulnérable ». Une dizaine d’espèces a vu sa situation se dégrader significativement depuis 2008. C’est le cas du Chardonneret, du Verdier d’Europe et du Serin cini, dont les effectifs ont chuté d’un tiers en 10 ans.

Il suffit de 4 étapes pour participer :

1 : Opter pour un jour d’observation : samedi 28 ou dimanche 29 et un créneau d’une heure, idéalement en fin de matinée.

2 : Choisir un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, à la ville ou à la campagne. Un balcon peut également servir de lieu de comptage s’il est aménagé pour accueillir les oiseaux durant l’hiver.

3 : Compter et noter durant 1h tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Afin de faciliter la participation, une fiche d’aide présentant les principales espèces est mise à la disposition des participants Ficheoiseaux.pdf


  

4 : Transmettre ses données sur le site de l’observatoire Oiseaux des jardins :


oiseauxdesjardins.fr.
 
***   ***

Sortie LPO Observatoire participatif "Oiseaux des jardins"
Sablé-sur-Sarthe


 

A l'occasion de ces journées de  comptage national, venez découvrir et participer à cette enquête collective. Vous pourrez ainsi observer les oiseaux hivernants du Refuge LPO du Parc du Château et des bords de la Vaige et apprendre à les reconnaître.

Samedi 28 janvier 2017 :

RDV: 9h30 - salle Jean-Michel Bazyre, allée du Québec (près de l'hippodrome), Sablé-sur-Sarthe.

Réservation auprès de BrunoClep : bruno.clep@wanadoo.fr

Prévoir des chaussures de marche, des vêtements chauds et des jumelles (si vous en avez).

Partenaire: Ville de Sablé-sur-Sarthe

 



Mots-clés :

 Bruno Clep en guide au parc du Château de Sablé.

ou quelques asniérois, entre autres, en grande vadrouille nature...

C'était dimanche 15 novembre 2015 dernier

  
 


Mots-clés : ,

 Hirondelles

Hirondelles de cheminée

 

Salut et fraternité !

Une hirondelle, dit-on, ne fait pas le printemps. En tout cas, elles sont là nos hirondelles, depuis une quinzaine de jours déjà. Leur arrivée me donne l'occasion de vous parler d'elles, et de vous parler d'ailes.

Dans une étable désaffectée de chez nous, aucune hirondelle n’avait jamais bâti de nid : pas la moindre trace de construction sur les solives. Cependant, j’avais observé que des hirondelles de cheminée voletaient dans cette étable mais sans y demeurer.

En février 2003, je fixe sur une solive de cette étable un nid artificiel d’hirondelle de cheminée en béton léger. Rapidement, ce nid artificiel a été investi par des rouge-queue dont la couvée, soit dit en passant, a été engloutie par une couleuvre à collier, quelques jours avant l’envol. Placé par moi hors de portée des prédateurs, ce nid artificiel est alors devenu la propriété de troglodytes qui l'ont bourré de feuilles mortes avant d’y faire une couvée réussie.

Pendant ce temps un couple d’hirondelles de cheminée, enfin elles! a construit son nid à quelques dizaines de centimètres du nid artificiel. Une couvée de quatre petits a pris son vol en juillet. Puis un autre couple a bâti son nid, très près du faux ; naîtront également quatre petits.

Ces hirondelles de cheminé n'ont pas accroché leur demeure n'importe où. La base de l’un puis de l’autre nid a été façonnée autour d’un clou planté jadis dans la solive : une garantie de solidité. Intelligence de l'instinct.

Je veux signaler aussi que la construction du nid a été menée à bien par très forte et longue sécheresse. Où les bâtisseuses se pourvoyaient-elles en boue ?

Chaque printemps, les hirondelles reviennent couver dans l'étable. Le nid artificiel n'a pas encore été investi par elles et je doute fort qu'il le soit jamais. Je suis en principe hostile aux interventions humaines auprès des animaux. Elles offensent l’irréductible majesté de la vie sauvage. Pourtant je suis content de ce qui s’est passé chez nous : bien que sans preuves formelles, je peux admettre que la vue de ce nid artificiel a stimulé l’instinct de construction des oiseaux. Et aussi leur fréquentation car les hirondelles de cheminée sont de plus en plus nombreuses à faire des arabesques en criant au dessus des toits des Denisières. Un bonheur pour nous !

Je veux conclure mon histoire en avouant que désormais en octobre, après le départ des migrateurs je regarde les nids désertés avec une mélancolie mêlée de curiosité. Où mes voyageuses sont-elles en ce moment ? Les hommes, mes frères aux pays desquels elles séjournent, sont-ils forcés aux douloureuses migrations où le désordre organisé du monde jette tant de victimes ?

Quand, vers le sud à l'automne, vers le nord au printemps, des vagues d’oies sauvages traversent les nuages en cancanant au dessus des Denisières, quasi religieuse est ma contemplation. La signification de ces migrations dans l'ordre jusqu'à présent immuable mais menacé de l'univers dépasse, et de beaucoup, mon entendement. Mon émotion, par contre, les met en accord avec l'idée que je me fais de mon propre voyage.

On nous dit qu'un jour l'humanité naviguera dans les étoiles. Peut-être, mais se passionner ici et maintenant pour le sort d'une couvée d'hirondelles, donner pour une si belle cause un peu de ce temps trop souvent gaspillé à des riens, est-ce folie et futilité ? Dites-moi.

A la prochaine. Bizoux. Tchao

Fr. Beaugey



Mots-clés : ,

 LPO Sarthe : Assemblée Générale

 La Ligue de Protection des Oiseaux de la Sarthe 
                          Assemblée Générale 
cet après midi, 14h30,  au Temple d'Asnières-sur-Vègre.

La LPO Sabolienne, à lire dans la presse :


 
      (Cliquer sur l'article pour une meilleure lecture)



Mots-clés :

 La grippe aviaire (suite)

Précaution épizootique: oui, Inquiétude pandémie: non

  La grippe aviaire fait à nouveau parler d'elle dans la presse, la radio et la télé...

J'avais eu l'occasion de m'exprimer sur le sujet en cet endroit :

Cliquez là -->  http://asnieresensemble.viabloga.com/news/grippe-aviaire

et je vous indiquais deux sites officiels pour vous tenir informés. :

Cliquez là --> www.grippeaviaire.gouv.fr  et --> www.sarthe.pref.gouv.fr

Alors aujourd'hui, je vous donne une nouvelle adresse :

Cliquez là -->  http://www.consomalin.org/info/detail.php?forumid=6&id=153&p=1

Nous pouvons continuer à consommer nos excellents poulets de Loué !!! 

Que les autres régions de production m'excusent... ce doit être ma fibre chauvine... Loué, c'est en Sarthe,

C'est ici ! Cliquez là -->  http://www.loue.fr/

 


 A l'écoute des Rapaces Nocturnes Saboliens

ou Observations à envoyer à la LPO de la Sarthe

Comme je vous l'annonçais en "Bloc Notes des Manifestations",  la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) présentait une petite brochure le 8 octobre 2006 lors de leur sortie découverte des oiseaux dans le Bocage Asniérois. Je vous la propose donc ci-dessous puisqu'elle comporte la mention

"à photocopier sans modération compléter et renvoyer à la LPO Sarthe" avec vos observations.

  

  

(Cliquer sur chaque page pour une bonne lecture)

Attention ! Observer les oiseaux ne veut pas dire les déranger !!!

   Cliquez là --->  www.lpo.fr



Mots-clés :

Calendrier

Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930