S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 Le calicot des "Coquelicots" était posé sur la façade de la Mairie d'Asnières-sur-Vègre...

Ce vendredi 3 Janvier 2020 à 18h30

 

 

  
 
C'est une petite vingtaine de personnes qui devait se rassembler devant la Mairie d'Asnières. En raison de l'heure et du temps peu clément, Jean-Pierre BOURRELY, Maire, proposait à chacun d'entrer en Salle du Pont Neuf.

  
 
Martine HUREL, coordinatrice locale du mouvement "Nous voulons des Coquelicots" devait mettre en place (en bout de table)  la charte du Collectif "Nous voulons des Coquelicots" ainsi qu'une série de dessins (BD explicatives)...



       
 
Après lecture, à deux voix de façon très protocolaire, de la Charte du Collectf "Nous voulons des coquelicots", Martine HUREL demandait à Jean-Pierre BOURRELY, Maire, de bien vouloir répondre aux questions qui étaient les suivantes :

Est-ce que vous utilisez des produits phytosanitaires pour désherber le cimetière ?

Quelle cantine fréquentent les enfants de la commune ? Quelle part de produits biologiques dans les repas qu'ils prennent ?

Comment faites-vous pour entretenir la roseraie et les nombreuses fleurs de la commune sans pesticides ? Est-ce que cet entretien demande beaucoup de temps ?

Est-ce que le verger conservatoire non traité pose des problèmes en terme de maladies des arbres fruitiers ?

Que pensent le Maire et le conseil municipal des municipalités qui ont pris des arrêtés concernant les distances d'épandage par rapport aux habitations ?

Est-ce que la municipalité encourage la population à utiliser moins de produits phytosanitaires ?


  
 
Jean-Pierre BOURRELY devait répondre en "éco-responsable" positivement aux différentes questions posées...


 
Jean-Louis LEMARIE, Président de l'Association Patrimoine d'Asnières, en charge du verger conservatoire, devait rappeler que l'objectif du Verger Conservatoire, créé en 1996 sur initiative de  François BEAUGEY, avait pour but la sauvegarde de vieilles varités de pommes rustiques tout en préservant la biodiversité dans son ensemble.

 
(Cliquer sur les images pour agrandissement)


Pierre STERNBERGER, Adjoint au Maire, devait se féliciter que le collectif  "Nous voulons des Coquelicots" confirme ne pas être dans une démarche d' "agribashing". La situation des agriculteurs étant des plus difficiles en ce moment. Une évolution de la production agricole, certainement indispensable, ne peut se faire du jour au lendemain en raison de politiques agricoles toutes plus ou moins incohérentes les unes que les autres. Le résultat fait que l'agriculteur lui même devient victime du système...

  https://nousvoulonsdescoquelicots.org


***   ***


Mise à jour avec l'article 

Le Maine Libre Publié le 05/01/2020 à 22h30

Asnières-sur-Vègre.
Le mouvement des Coquelicots toujours actif



Lire l'article en ligne,
Le Maine Libre.fr
Cliquer ICI




Mots-clés :