S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 François BEAUGEY n'est plus

 

  
C'est avec une infinie tristesse que nous apprenons le décès brutal de 
François BEAUGEY 
survenu le 27 mars 2018 à l'âge de 83 ans.


François BEAUGEY, ici à gauche en 2007, au Verger Conservatoire
  

Parti à Laval, après avoir habité cinquante ans à Asnières, François BEAUGEY restait un amoureux du village et ne ratait jamais une occasion d'y revenir.
Erudit et d'une grande culture, il s'était attaché à tout ce qui est à caractère patrimonial. Membre de l'Association Patrimoine d'Asnières, François en sera un élément dynamique et "Croqueur de Pommes" invétéré, il sera fondateur du Verger Conservatoire d'Asnières. Apiculteur distingué, il s'intéressera à la polinisation dirigée avec ses abeilles dans le verger. Professeur de lettres françaises et espagnoles, il était également poète et écrivain. Membre des Auteurs du Maine et du Loir, il publia un certain nombre de nouvelles historiques et de terroir. Il écrivit trois pièces de théâtre, dont une qu'il ira jouer au Quebec avec sa "troupe asniéroise".  Amoureux d'art, il n'a eu de cesse de soutenir le souvenir de Bernard REQUICHOT (1929-1961), peintre asniérois, lui aussi trop tôt disparu.

A Marie-Thérèse, son épouse, à ses enfants et petits enfants, nous voulons redire ici notre infinie tristesse et les assurer de notre sympathie et affection.

Asnières est en deuil aujourd'hui.

François Beaugey repose au funérarium Athanée, Rue d'Amsterdam à Laval
La cérémonie religieuse aura lieu le Mardi 3 avril 2018 à 14h30

en l'Église Saint Jean les Fourches  -  Boulevard Frédéric Chaplet,
suivie de l'inhumation au cimetière des Faluères à Laval
PFG, Laval 02 43 53 18 11


Pierre et Régine STERNBERGER


Mots-clés : ,

Commentaires

Sommes abasourdis d'apprendre la nouvelle...Lavallois, nous aussi, avons partagé un moment sympathique de souvenirs, chez nous, avec Marie-Thérèse et François, il y a un mois à peine...Grande tristesse...Toutes nos pensées à son épouse et ses enfants.
Annick et Michel Gaignard.

 

 

Remerciements de Marie-Thérèse Beaugey

 11-04-2018   LA POSTE