S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 1 400 000 € pour le Centre de Ressource du Patrimoine d'Asnières

ou quand la Communauté de Communes devient Porteur du projet...

 

La presse aujourd'hui en fait son titre :



Lors de notre Conseil Communautaire du 16 Décembre dernier, nous avons adopté le Budget Primitif 2008 avec une ligne de crédits ouverte en Dépenses d'équipement pour le Centre de Ressources du Patrimoine d'Asnières de 1,4 million d'Euros à l'unanimité des Conseillers présents.


Mots-clés :

Commentaires

Commentaire d' Asnières Autrement

L’aménagement dans le Temple du Centre de Ressources du Patrimoine du Pays Vallée de la Sarthe, qui selon nous doit être dans l’ensemble du bâtiment, sera pris en charge par la Communauté de Communes de Sablé-sur-Sarthe après que les élus sortants, candidats sur notre liste, aient fait pression sur le Maire pour qu’il abandonne l’idée que la Commune d’Asnières soit porteur de projet. En conséquence, le Conseil Communautaire du 16 février dernier vient d’adopter une ligne de crédit de 1 400 000 €uros au budget primitif 2008 en dépenses d'équipement pour ce magnifique projet qui devient réalisable au regard des finances d’Asnières.

 

 

je suis un peu triste

en effet en ce promenant dans ce village que l'on croit paisible , on sent une atmosphère tendue .
le vote , toujours ce même démon du pouvoir , qui vient éloigner les personnes les une des autres .
comment pouvons nous construire , si l'on se regarde de travers.
Chacun doit voter en son âme et conscience mais en gardant le respect des autres .
je me fais le porte parole de plusieurs personnes qui désirent ne pas sombrer dans le dés-amour et garder une harmonie propice à la création .

Que le meilleur pour la vie de ce village l'emporte .
Patricia

 

 

Re: je suis un peu triste

Patricia, je suis désolé de vous sentir triste et veux vous rassurer. Il n'y a pas de démon de pouvoir, il y a seulement un souhait de voir partager la vie d'Asnières entre asniérois et "roises". Décider de façon collégiale me paraît beaucoup plus agréable que d'imposer son point de vue. C'est ce qui me motive dans la démarche qui est la mienne pour cette campagne. Elle se veut et sera très respectueuse de l'autre.

 

 

Re: je suis un peu triste

Patricia, il me souvient qu'il y a presque un an, nous avions organisé, à la demande du Conseil, une réunion avec les habitants de la rue du Lavoir après réception d'une lettre "pétition" qui m'avait fait écrire cet article .

Nous voulons tout simplement redonner la parole aux asniérois, sans être obligés d'avoir recours à la pétition pour communiquer avec la municipalité. Nous sommes encore dans un petit village où, selon moi, la concertation est possible, souhaitable en toute convivialité de bon aloi